Astuce N°3: Respecter et se faire respecter

L’art du photographe est de savoir rester à sa place sans pour autant se faire marcher sur les pieds. Vous n’avez pas l’exclusivité des photographies mais cela ne veut pas dire que les invités ont tous les droits de vous déranger dans votre travail.

Il est légitime que les invités tiennent à avoir une photo des mariés avec leur cortège. Soyez précis sur le moment pendant lequel vous autorisez les photos puis ne vous laissez pas déranger quand c’est votre tour.

C’est le photographe qui donne les directives, si quelqu’un dit « regardez par ici » et un autre « regardez par là », les mariés seront désorientés et au final ni vous ni les invités ne seront satisfaits du résultat.

Insistez également pour que les personnes enlèvent leurs lunettes de soleil, et se disciplinent pour les photographies de groupe . Faites savoir que vous n’attendrez pas les retardataires pour les photographies et demandez aux personnes d’éviter de parler entre elles et de regarder dans votre direction quand elles posent pour les photographies.

C’est à vous de faire en sorte que les conditions soient propices à votre travail. Informez au préalable les mariés sur la façon dont vous travaillez. Limitez le nombre de personnes au strict minimum pour les photographies de couple (le couple et un témoin ou parent). Plus vous aurez de personnes autour des mariés lors des photographies de couple, plus ils auront de sources de distractions et moins bons en seront vos portraits.

Appuyez vous également sur le coordinateur (un proche de la famille des mariés qui aura autorité sur le groupe). Ce sera toujours plus simple d’obtenir que les consignes soient respectées par cet intermédiaire. Le coordinateur sera un allié précieux tout au long de la journée, ne négligez pas cet aspect.