Astuce N°6: Varier les cadrages et les angles de vue

Il est essentiel de limiter vos déplacements pour ne pas gêner l’assemblée mais cela n’implique pas de rester statique sous peine d’obtenir des photographies ennuyeuses.

Par exemple pendant la cérémonie, prenez un cliché depuis le fond de l’église, un autre depuis la tribune – si vous avez l’autorisation d’y monter – , ne restez pas immobile mais conservez votre discrétion. Progressez par petites touches et définissez clairement votre plan. « Je vais faire le tour de l’église par la droite, je m’arrêterai au moment des lectures pour faire un plan large depuis le fond de l’église, puis un plan serré avec mon objectif 200mm en focalisant sur le prêtre pendant la lecture de l’évangile. Je reviendrai par l’allée centrale à la fin de la lecture pour prendre une photographie des mariés, de dos le regard tourné vers le prêtre qui prononce l’homélie. »

Vous pouvez jouer sur les combinaisons suivantes pour rendre les photographies plus dynamiques et optimiser ainsi l’impact du reportage. Vous pourrez ainsi faire deux photographies uniques à partir d’une même position en jouant sur:

– l’orientation: portrait (vertical) ou paysage (horizontal)
– le cadrage: large, serré, plein cadre, gros plan
– le format: 3:2 (format natif), 1:1 (recadrage), panoramique 5:2 ou 16:9 (en post traitement après recadrage ou assemblage)
– l’angle de vue: parallèle au sol, plongeant ou en contre-plongée